Logo A Hauteur d'Homme Retour Page d'Accueil

Présentation et lancement des Etats Généraux Nationaux
de l'Aide humaine à domicile
Procès verbal de la séance inaugurale du 29 avril 2015


Présents : Joël SOLARI (Adjoint au Maire de Bordeaux, chargé du handicap), Diane GOLI (Assistante Juridique à la Mairie de Paris, Association « Femmes pour le dire, Femmes pour agir »), Bénédicte SALIN (Adjointe au Maire du Bouscat à la Vie Associative), Adjointe à la Maire d’Eysines, Saïd BERREGRAGUE (Entente Sportive Blanquefortaise), Béatrice BOUCHER (Association « LibrEnvol »), Jean-Bernard COUZINET (Association « L’ARBRE ROSE »), Francis DONATI et Gérald LASSALE (Représentants de René BRETON, Association « UNADEV »), Françoise FLORET (Aide Comptable à « LibrEnvol » et Bénévole Associative), Bernard FRAUTSCHI (Administrateur honoraire de l’APF et de Intégrance), Fatima FRAUTSCHI KADAR (Association « A Hauteur d’Homme International »), Madame Magali GARCIA (Responsable Service Auxiliaires de vie APF), David GAÜZERE (Commission Handicap le Haillan), Roger GOYET (Président de l’Association « CRDH Aquitaine »), Claudia GUIGNARD (Assistante de vie), Natallia KOSAK (Conseiller juridique, expert judiciaire près de la Cour d’appel), Isabelle MALIGE (Stagiaire Assistante de vie, AFEC), Pierre PETIT (Gestionnaire site internet AHH), Alioune SY (Directeur et Fondateur de l’Association « AQAFI »)

Excusés : Emeline DELAY (Directrice de la MDPH de Gironde), Philippe ANFRAY (Association « ARTELIERS »), Richard CASTANET (Enseignant Universitaire), Bernard GARRIGOU (Directeur de «l’INSUP Aquitaine »), José LAVRADOR (Compagnie « CLAIREVOYANCE »), Marc LOSSON (Association « APAJH »), Antoine LOURME (Kinésithérapeute respiratoire), Pierre et Huguette PRIOLEAU (Bénévoles Associatifs), Guy TAUZIN (Association « CYBELE SOLIDARITE»), Mairie d’Eysines, Mairie de Blanquefort
Absents : Naïma ABDOU RAHAMANE (Assistante de vie), Jean-Marc DAUBA (Association « Soin, Santé, Domicile » Pessac), Dominique HELGORSKI (Association « GIHP Aquitaine »), Olivier MONTEIL (Association « APF Aquitaine »), Hervé VALENTINI (Coordination Handicap Autonomie)

Compte rendu de cette première séance fondatrice

Bernard FRAUTSCHI ouvrit cette première rencontre de présentation et de lancement en rappelant les difficultés actuelles rencontrées par les personnes en situation de handicap en matière d’aide humaine à domicile. Comme chacun le sait, celles-ci ont vu ces dernières années leurs prestations en aide humaine de la PCH ou de l’APA subir de graves coupes sombres de l’Etat, des Collectivités Locales et de la MDPH.
Devant les nombreuses protestations des accidentés de la vie et leur inquiétude face à une remise en cause restrictive de leurs moyens, sont mis en place dès ce jour les Etats Généraux Nationaux de l’aide humaine, avec les associations concernées, les services d'aide à domicile, les Pouvoirs Publics, les acteurs sociaux et les medias.

Cette action revendicative régionale et nationale s’exerce auprès des Décideurs afin que ceux-ci agissent au plus tôt pour que les personnes handicapées ne soient plus reléguées à l’ombre et en dehors de la collectivité.

C’est pourquoi nous sommes très heureux d’accueillir ce jour les associations concernées, les municipalités présentes et les autres personnes en situation de handicap venues s’associer à cette initiative pour réunir nos idées, examiner en commun nos difficultés actuelles, étudier et mettre en place les solutions proposées afin d’apporter un mieux vivre aux accidentés de la vie.

Il appartient alors à chaque représentant des associations présentes, d’intervenir à titre personnel et associatif pour donner son point de vue sur la situation restrictive du handicap, et comment y remédier.

Saïd BERREGRAGUE expliqua comment il résolvait son atteinte physique avec les loisirs de l’APF, son action polyvalente avec A Hauteur d’Homme. Il exerce aussi son activité sportive « pro » de basket en fauteuil à l’ Entente Sportive Blanquefortaise. Autant d’actions valorisant son dynamisme d’intégration.

En s’exprimant ensuite au nom de l’UNADEV et de son Président René BRETON, Francis DONATI et Gérald LASSALE insistèrent aussitôt et très fortement sur la nécessité cruciale de voir les associations s’unir vraiment et travailler ensemble. C’est la seule façon, selon eux, d’obtenir les résultats escomptés pour une vraie réussite collective de l’insertion des personnes handicapées dans la Collectivité. Trop de divergences et de séparations sont nuisibles et doivent disparaître dans l’intérêt collectif de tous.

Diane GOLI, juriste à la Mairie de Paris et membre de l’association « Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir », approuva totalement les propos des cadres de l’UNADEV, en estimant elle aussi que les déchirures entre les associations et les conflits de divergences qui en résultent sont très nuisibles à l’avancée collective de notre cause. De plus, la vie du handicap à Paris est plus difficile qu’ailleurs en raison des risques d’agressions ou de difficultés de circulation urbaine en fauteuil.

Fatima KADAR, 12 ans auxiliaire de vie valide à Paris à l’APF, évoqua ces longues années d’actions dynamiques auprès du handicap. Victime hélas d’une sclérose en plaque ensuite à Bordeaux, elle redit sa douleur physique et morale de se retrouver assise en fauteuil et dépendante d’autrui. Elle insiste maintenant sur cette vie cassée par la maladie et sa peine à ce sujet. Actuellement avec A Hauteur d’Homme, elle essaie avec courage de lutter contre cela en faisant le maximum pour aider les autres et revivre elle-même avec une santé retrouvée.

Pour sa part, Jean-Bernard COUZINET évoqua alors les problèmes du handicap psychique dont il admire encore les superbes créations artistiques et œuvres émouvantes de beauté intérieure. Responsable de « L’Arbre Rose » et des peintures flamboyantes qui interpellent, Jean-Bernard insista sur la diversité des créations humaines en regrettant que la société n’ouvre pas davantage son cœur et son esprit pour valoriser un art différent des autres. Il nous appartient à tous de comprendre que les handicaps veulent s’exprimer ainsi différemment.
Béatrice BOUCHER a géré durant 10 ans le Service à domicile puis devenu Association « LibrEnvol ». Depuis quelques années, l’aide à domicile a vécu un recul financier de la part des autorités. De ce fait, de nombreux services ont disparu et d’autres ont dû réduire leur voilure. Béatrice s’est trouvée elle aussi confrontée à ces difficultés de gestion. Pour garder aux personnes utilisatrices leurs aides cruciales, « LibrEnvol » a été réunie avec une autre structure, afin que les usagers préservent leurs aides. Béatrice a de ce fait un travail encore plus prenant qu’elle poursuit afin que les intéressés puissent constituer leur chemin d’autonomie.

Dans la même catégorie d’aide, Magali GARCIA, Responsable du SAV de l’APF, expliqua l’actualité de sa structure. Elle sait que ce service (créé en 1976) s’est beaucoup développé depuis, en mandataire et en prestataire. Il reste difficile de trouver des auxiliaires compétentes, soit diplômées soit expérimentées. Ce service subit lui aussi les difficultés financières actuelles en matière d’aide à domicile. Cependant, cette action reste une des priorités de l’APF. Celle-ci s’associe bien sûr au projet des Etats Généraux.

Représentant Patrick BOBET Maire du Bouscat retenu à l’extérieur, Bénédicte SALIN, Adjointe au Maire à la Vie Associative, tint à exprimer aux associations et aux personnes présentes toute la fidélité de sa Municipalité à la cause du handicap dont celle-ci souhaite sincèrement qu’elles restent « debout » et obtiennent de l’Etat les acquis cruciaux à leur vraie citoyenneté.

Mme Christine BOST, Maire d’Eysines, et Mme Véronique FERREIRA, Maire de Blanquefort, avaient l’une et l’autre témoigné leur soutien envers cette première séance des Etats Généraux de l’aide humaine à domicile. Rappelons ici que la Ville d’Eysines a créé depuis longtemps l’IEM pour scolarité et soins des jeunes et le CAT Bel Air pour l’emploi protégé. Quant à la Ville de Blanquefort, elle apporte son soutien à l’ESB Handisport (basket ball et équitation). Soit trois Villes qui donnent l’exemple à l’Ouest !

A David GAUZERE d’apporter à son tour la 4ème encore à l’Ouest, en tant que membre de la Commission Handicap de la Mairie du Haillan. Il apprécia la capacité de cette municipalité à s’investir concrètement pour l’insertion du handicap. C’est une très bonne chose et on peut noter que trop peu d’autres villes développent ainsi des actions innovantes. Mérignac progresse aussi sur ce chemin.

Par ailleurs, Joël SOLARI, Adjoint au Maire de Bordeaux chargé des Politiques en faveur des Personnes en situation de Handicap, nous a accordé un très grand moment de présence, en rappelant ainsi son intérêt pour notre cause et avec son engagement pour les Etats Généraux Nationaux de l’aide humaine, à titre personnel et en fonction de ses responsabilités municipales auxquelles il se consacre pleinement.

A la question de Natallia lui demandant quels sont les moyens les plus efficaces d’actions pour influencer les décideurs en faveur du mieux vivre du handicap ? Selon lui, il faut obtenir l’engagement des hommes politiques à tous les niveaux pour une action commune et efficace dans ce domaine. Il faut en particulier leur adresser des témoignages écrits et consistants, sous la forme de pétition, rassemblant un maximum de signatures afin d’influencer positivement les autorités nationales, régionales et locales.

Alioune SY, Directeur-fondateur de l’Association « AQAFI » termina la séance en remerciant B. FRAUTSCHI d’avoir le courage et la volonté de lancer cette initiative sans désemparer ni faiblir. Alioune sait bien que ce dernier partage la phrase de G. REBUFAT devenue devise du Club Alpin Français : « Là où il y a une volonté, il y a un chemin ». Bernard n’a pas besoin d’encouragements ni d’applaudissements. Il sait où il va et Alioune continue de partager de tout cœur son cheminement et de rester associé à lui.

Commencée à 16h15, la séance se clôtura à 19h15.

P.S. Prochaines réunions le mercredi 13 mai de 16h à 19h et le mercredi 27 mai de 16h à 19h à la Mairie annexe de Caudéran (salle rdc, 130 avenue Louis Barthou, 33200 Bordeaux Caudéran).

 

MAJ : 13-05-15