Logo A Hauteur d'Homme Retour Page d'Accueil


Etats Généraux Nationaux de l’aide humaine à domicile

Procès verbal de la troisième séance du 26 juin 2015

Membres présents : Michèle DELAUNAY (Députée de Gironde et Conseillère Municipale de Bx) et son assistant, Béatrice BOUCHER (Association « Soin, Santé, Domicile Pessac»), Jean-Bernard COUZINET (Association « L’ARBRE ROSE »), Francis DONATI, Gérald LASSALLE et autre membre (Représentants de René BRETON, Association « UNADEV »), Bernard FRAUTSCHI (Administrateur d'honneur de l’APF et de Intégrance), Claudia GUIGNARD (Assistante de vie), Pierre PETIT (Gestionnaire site internet AHH)

Membres représentés : Saïd BERREGRAGUE (Entente Sportive Blanquefort, Bénévole), Françoise FLORET (Secrétaire Comptable, Bénévole), Fatima FRAUTSCHI KADAR (Collectif « A Hauteur d’Homme »), David GAÜZERE (Commission Handicap le Haillan), Diane GOLI (Juriste Mairie de Paris, Association « Femmes pour le dire, Femmes pour agir »), Roger GOYET (Association « CRDH Aquitaine »), Joël SOLARI (Adjoint au Maire de Bordeaux chargé du handicap), Guy TAUZIN (« Cybèle Solidarité »)

Membres absents : Naïma ABDOU RAHAMANE (Assistante de vie), Magali GARCIA (SAV APF), Natallia KOSAK (Expert judiciaire et conseiller juridique), José LAVRADOR (Compagnie « Clairevoyance»), Marc LOSSON (Association « APAJH »), Bernard SOU (« CRDH BST»), Alioune SY (Directeur Fondateur Association « AQAFI »), Hervé VALENTINI (Coordination Handicap Autonomie)

Compte rendu de cette troisième séance de préparation

Notre séance du Vendredi 26 Juin 2015 s'est déroulée de 15h à 18h à la salle 45 de l'Athénée Municipal de Bordeaux. Une réunion effectuée dans une salle non climatisée, dépourvue de tout micro et sans boisson rafraîchissante. Dommage que ce beau bâtiment soit si austère en un été déjà généreux en bonne température !

Condition climatique difficile pour de nombreux amis très handicapés dans l'impossibilité de se déplacer à cette occasion en raison de l'affaiblissement de leur atteinte physique ou de leur état de santé. Ainsi Françoise FLORET et Fatima KADAR ne pouvaient absolument pas venir sans risque grave. Leur témoignage à distance n'en reste que plus fort avec leur investissement total pour la cause qui nous rassemble tous ici.

Quant aux autres membres représentés par pouvoir ou par téléphone, soyez certains que tous ont apporté leur témoignage et confirmé leur engagement envers nos États Généraux Nationaux auxquels ils continuent de participer. De nombreux adhérents sont prêts aussi à apporter leur véritable soutien, comme Francine FORTENEAU, Michèle FOUQUE, Joëlle et Jean-Claude PLANTIER, Bernard REIZER, et autres...

Nous avons eu ainsi le plaisir de concrétiser notre réunion en présence de Michèle DELAUNAY, Députée de Gironde, Conseillère Municipale et auparavant Ministre Déléguée chargée de l'aide au handicap et aux personnes âgées. C'est un fidèle soutien de notre cause inter-associative pour l'autonomie des accidentés de la vie et en faveur de l'aide à domicile qu'il faut vraiment redéployer à la hauteur des besoins non couverts.

Bernard FRAUTSCHI déplora que, depuis de trop nombreuses années, nous ne pouvons que constater l'indifférence et le manque de mesures concrètes des gouvernements successifs en faveur des personnes en situation de handicap, trop délaissées et devant vivre trop souvent au sous-sol de la société.

C'est pourquoi et devant la gravité de leur situation dramatique en matière d'aide humaine à domicile, et devant l’extrême inquiétude de tous dans ce domaine crucial, nous avons procédé dès le printemps à la création et à la mise en place des États Généraux Nationaux de l'aide humaine à domicile.

A ce jour et après trois rencontres d'information et de préparation, déjà plus de 20 associations spécialisées en ce sens (et bientôt 30) ont témoigné leur intérêt réel et leur solidarité concrète en faveur de cette perspective collective. Déjà et par ailleurs, 10 Municipalités ont apporté leurs encouragements à cette initiative nationale inter associative et déterminante pour l'insertion égalitaire du handicap dans la collectivité.
Après la création du 1er service d’auxiliaires de vie à Bordeaux à l'APF en 1976, puis les 12 années passées au siège de l'APF à Paris avec Fatima ma complice, et la création de « LibrEnvol » en 2004 au sein du Collectif A Hauteur d'Homme International, je suis toujours cadre national et administrateur d'honneur de l'APF et de Intégrance. Ce qui a permis de garder à Paris tous nos relais administratifs, associatifs et médico-sociaux.

A notre réunion du Vendredi 26 Juin, nous avons d’abord abordé l'amélioration d'un questionnaire élaboré pour permettre aux associations et aux services concernés d'effectuer auprès des utilisateurs l'évaluation des besoins non-couverts en aide humaine et d'en quantifier l'importance exacte et chiffrée.

Michèle DELAUNAY nous assure de son entière disponibilité pour agir à ce sujet en notre faveur, mais en précisant qu'il faut absolument rassembler les données concrètes et précises, car sans cela il serait impossible d'argumenter auprès des autorités nationales. Seules les statistiques réelles peuvent le lui permettre vraiment.

A ce sujet, William DUVAL, animateur et réalisateur pour Radio Air, qui a déjà animé nos réunions sociales précédentes et qui s'investira à nos côtés pour nos États Généraux, suggère de s'adresser à l'INSEE et au Ministère de la Santé pour avoir des statistiques actuelles sur l'aide humaine à domicile et la quantité de ces lacunes, voire à un sociologue. Par ailleurs, il serait bien que les associations et les services puissent déjà donner l'estimation chiffrée de la réalité des besoins couverts et des heures manquantes à combler.

Afin de mieux mettre en relief les besoins criants des grands isolés à domicile, il est convenu de faire une vidéo rassemblant les témoignages des associations et des personnes handicapées concernées souhaitant s'exprimer sur ces situations. Françoise FLORET et Jean-Bernard COUZINET vont s'investir pour cela. Ce documentaire fera aussi l'objet d'un « Livre Blanc » réunissant les avis des associations et des intéressés sur cette grave problématique. Comme proposé par Joël SOLARI, Adjoint au Maire de Bordeaux, chargé des personnes en situation de handicap, ce document réunira aussi un maximum de signatures dans le cadre d'une pétition pour contribuer à la réussite de notre campagne.

Michèle DELAUNAY insiste sur la nécessité d'obtenir dès que possible ces éléments concrets (déjà pour l'Aquitaine) afin de convaincre dans les meilleurs délais l’État de l'urgence à créer les 100 000 postes souhaités en aide humaine pour répondre aux besoins des accidentés de la vie, ceci de 2015 à 2017 si possible.

En effet, les dernières statistiques communiquées par les médias confirment que 70 000 postes d'aides à domicile ne sont en rien couverts à l'heure actuelle. Ce qui prouve à l'évidence l'ampleur de cette lacune qui n'a fait que s'aggraver toutes ces dernières années. Ajoutons ici que de nombreux services en aide humaine ont carrément disparu, et que nombre d'autres ont déjà perdu une grande partie de leurs effectifs. Jean-Louis BORLOO n'a-t-il pas pronostiqué un vrai tsunami de la vie à domicile ? Il serait donc urgent d'y remédier !

Comme chacun de nous le sait, les services existants en aide humaine sont très diversifiés, émanant d'associations différentes et de structures de formation plus ou moins professionnalisées. De ce fait, la valeur des aides humaines apportées peut varier en compétence et en qualité. D'où la nécessité d'une enquête de satisfaction auprès des utilisateurs sur l'efficacité réelle et escomptée de leurs intervenants à domicile.

La venue des ARS et l'excès de leur rôle ont hélas plombé le social sous leur directive. Ainsi l'aide à domicile a subi des contraintes restreignant l'autonomie du handicap en aide humaine. Que devient notre liberté ? Sans doute faudrait-il redéfinir le rôle de chacun pour restituer au handicap sa véritable citoyenneté. Auxiliaires et assistants de vie doivent être aussi mieux valorisés dans leur rôle indispensable comme des travailleurs sociaux à part entière.

Claude EVIN, Ministre de la Santé de F. Mitterrand, et l'ARS d’île de France ont a priori fermé 6 services d'urgence sur 7 de cette région. Pour Patrick Pelloux, Président de l'AMUF et membre de notre Comité d'Honneur, c'est hélas le meilleur moyen de faire mourir les gens plus vite. La région Nord Pas de Calais a depuis supprimé les urgences de nuit. SOS Médecin de Gironde a failli subir le même sort. Devant ce risque, nous l'avons associé dans les soutiens à préserver.

Les services d'aide à domicile ont pour but, dans le cadre des droits du handicap, d'aider les personnes dans leur autonomie, sans se substituer à elles en pensée, en opinion, en parole ou en décision. Elles leur doivent l'écoute et le respect appropriés. La personne en situation de handicap doit rester maître de sa vie et de ses choix.

A la demande de Michèle DELAUNAY, Béatrice BOUCHER exposa son rôle actuel. Après avoir géré pendant 10 ans l'association « LibrEnvol », elle est actuellement directrice adjointe de « Soins, Santé, Domicile Pessac » dans le cadre d'un regroupement des 2 structures pour un meilleur fonctionnement budgétaire. Ces 2 organismes ainsi réunis permettent une action plus homogène pour le mieux vivre de leurs utilisateurs.

Nos amis de l'UNADEV ont regretté un certain nombre d'absences à la réunion du 26. Comme écrit plus haut, les circonstances climatiques ont hélas empêché de grands accidentés de la vie de venir. D'autre part, les responsables associatifs empêchés ont tous donné un pouvoir et un témoignage qui s'associent pleinement à nos objectifs, en donnant tous leur confirmation de solidarité à nos côtés pour cette opération.
Remarques diverses des participants : l'UNADEV rappelle l'importance de l'accessibilité pour le handicap. Cette problématique a fait l'objet d'une marche inter associative le 27 Mai dans Bordeaux, avec l'APF et autres associations. Michèle DELAUNAY intervint avec un certain bémol pour la durée indéterminée de tels travaux.

Jean-Bernard COUZINET évoqua alors la disparition dramatique des superbes toiles des handicapés psychiques de l'Arbre Rose, scandaleusement détruites par le Directeur de l’hôpital où elles étaient. Il dénonce avec vigueur un tel non respect de l'art du handicap, ce qui implique de porter plainte devant une telle destruction. Michèle DELAUNAY, déjà informée par lui d'un tel acte, répondit qui s'agissait là d'une issue inadmissible.

J-B COUZINET évoqua ensuite les difficultés de Bernard FRAUTSCHI, trop isolé dans sa responsabilité de Président et pour lequel il souhaite ardemment que les membres de nos Instances associatives l'aident davantage à remplir son rôle déterminant. A chacun de nous de se mobiliser beaucoup plus auprès de lui. La vie de notre association en dépendent.

Michèle DELAUNAY ayant noté qu'un seul participant ne s'était pas exprimé, elle demanda à Pierre PETIT d'intervenir. Celui-ci expliqua que le site internet de AHH manquait de matière ces dernières années et qu'il souhaitait recevoir de nombreux textes pour alimenter ce site et lui assurer de nouvelles actualités. Par exemple, les comptes rendus et les informations sur nos États Généraux, utile source vive de nos actions en cours.

Afin de gérer et réussir nos États Généraux à travers l'hexagone, un Comité de Pilotage inter- associatif va être mis en place dans chaque région. Présence proposée d'associations déjà partenaires comme AHH, AFEC, APAJH, AQAFI, ARBRE ROSE, Arteliers, CRDH Aquitaine, Cybèle Solidarité, ESB, FDFA, Handisport, HandiToit Provence, INFA, Intégrance, Médecins du Monde, Mutuelle Ociane, ORKYN, SINDBAD Méditerranée sans Handicap, Soins Santé Domicile Pessac, SOS Médecins, UNADEV... Soit les associations ayant participé à nos réunions préparatoires ou témoigné leur intérêt à nos écrits pour cette action collective dont la réussite sera conditionnée par le plus grand nombre.

Bien entendu il appartient à d'autres associations intéressées de rejoindre aussi cette action si elles le souhaitent, avec les éléments d'information souhaités et attendus par elles sur nos États Généraux et que nous ne manquons pas de leur communiquer pour les informer plus positivement. Par exemple : ADAPEI, AFM, AFTC, AGIMC, APF, CHA, CLAIREVOYANCE, Croix Rouge, Espoir 33, FNATH, GIAA, GIHP Aquitaine, Handicap International, Handidanse, IRTS, KLAUS Compagnie, KLESIA, OCH, Société de Saint-Vincent-de-Paul, Tour de Gassies, Trisomie 21, UNAFAM, Unis-Cité, et autres. Nous sommes à leur entière disposition pour communiquer à ce sujet.

En synthèse de ces travaux, les participants présents ou représentés par pouvoir s'accordent sur nos objectifs communs de concrétisation et d'officialisation de ces États Généraux Nationaux de l'aide humaine à domicile. Les mois de juillet et août nous permettront d'en élaborer avec vous la préparation concrète dans ses différents domaines pour une réalisation régionale et nationale à partir de Septembre prochain avec la reprise des réunions à tous les niveaux, avec la matérialisation escomptée en grandes séances publiques pour influer auprès des décideurs.
La Présidence de la République a été informée de notre initiative depuis mars dernier, via Vincent FELTESSE, Conseiller à l’Élysée, ainsi que Manuel VALLS, Premier Ministre, et 7 autres Ministères utiles à notre projet.

Enfin et par ailleurs, nous constituons un Comité Régional et National de Parrainage. Ainsi et déjà Catherine LALUMIERE, Vice-Présidente honoraire du Conseil de l'Europe et Présidente de la Maison de l'Europe de Paris, nous a accordé son Haut Patronage et son soutien, pour avoir joué un rôle déterminant à nos cotés dans la création initiale du premier service d'auxiliaires de vie à l'APF, puis LibrEnvol avec A Hauteur d'Homme.

D'autres personnalités régionales et nationales sont contactées dans le même sens pour valoriser ces États Généraux et en officialiser la concrétisation, en nous insufflant ainsi la reconnaissance véritable et essentielle pour la pleine réussite de cette opération à travers toutes les originalités et les richesses de notre hexagone.

Bien entendu cette initiative sera progressivement et dès que possible préparée dans l'ensemble des nouvelles régions de France, avec mise en place d'un Comité de Pilotage inter associatif dans chacune d'elles. Tous vos concours potentiels à ce sujet seront les bienvenus et précieux pour élargir notre champs d'action en 2015 et 2016 si besoin.

Tous les participants présents à cette réunion du 26 juin 2015 et tous ceux qui étaient représentés remercient très chaleureusement Madame Michèle DELAUNAY pour sa spontanéité et son soutien à notre égard et espèrent sincèrement que son action nationale apportera ses fruits, avec la participation aussi efficiente des autres personnalités contactées qui constituent ensemble et avec elle la mosaïque diversifiée, à la fois administrative, culturelle et sociétale faisant la valeur exceptionnelle et la richesse pluridisciplinaire de notre nation.

Pour clôturer cette séance, Michèle DELAUNAY nous confirma son aide et son appui, en rappelant qu'il lui faut absolument des données chiffrées et concrètes pour le bon aboutissement de cette opération nationale avec un développement majeur des aides humaines à domicile par la création de nombreux postes en ce moment manquants. Elle nous proposa de venir chez elle une autre fois pour des locaux plus frais et plus appropriés !


MAJ : 16-07-15